Éligibilité CUI-CAE : conditions d’accès à l’emploi

Sommaire
Introduction
Qu’est-ce que le CUI-CAE ?
Qui peut postuler au CUI-CAE ?
Quels sont les critères d’éligibilité ?
Comment postuler au CUI-CAE ?
Quels sont les avantages du CUI-CAE ?
Conclusion

Introduction

Le Crédit Impôt-Compétitivité-Emploi (CICE) est une aide fiscale destinée aux entreprises. Elle a pour objet de réduire le coût du travail et de favoriser l’emploi.

Pour bénéficier du CICE, les entreprises doivent respecter certaines conditions d’éligibilité.

Les entreprises doivent notamment :

-être imposables en France ;

-employer des salariés en CDI ou CDD de longue durée ;

-réaliser des investissements en France.

Pour bénéficier du CICE, les entreprises doivent respecter certaines conditions d’éligibilité.

Les entreprises doivent notamment :

-être imposables en France ;

-employer des salariés en CDI ou CDD de longue durée ;

-réaliser des investissements en France.

Pour bénéficier du CICE, les entreprises doivent respecter certaines conditions d’éligibilité.

Les entreprises doivent notamment :

-être imposables en France ;

-employer des salariés en CDI ou CDD de longue durée ;

-réaliser des investissements en France.

Qu’est-ce que le CUI-CAE ?

Le CUI-CAE est un dispositif mis en place par le gouvernement qui permet aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’un complément de revenu en cas de reprise d’activité. Pour bénéficier du CUI-CAE, il faut :

– Etre inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi ;
– Avoir entre 18 et 25 ans ;
– Etre disponible pour reprendre une activité à temps plein ;
– Ne pas avoir bénéficié du CUI-CAE dans les 12 derniers mois ;
– Etre en CDI, CDD d’au moins 6 mois, ou contrat d’apprentissage/de professionnalisation.

Le CUI-CAE est un complément de revenu qui peut être versé pendant les 12 premiers mois de reprise d’activité. Le montant du CUI-CAE est calculé en fonction du revenu du salarié et de sa situation familiale.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Pôle emploi.

Qui peut postuler au CUI-CAE ?

Le Contrat Unique d’Insertion – Contrat d’Avenir Étudiant (CUI-CAE) est un contrat de travail et de formation destiné aux jeunes de moins de 26 ans, issus de la formation professionnelle initiale ou continue, en recherche d’un emploi.

Pour être éligible au CUI-CAE, il faut :

– être âgé de moins de 26 ans ;
– être inscrit à Pôle emploi ;
– avoir suivi une formation professionnelle initiale ou continue ;
– être en recherche d’un emploi.

Le CUI-CAE est une solution pour faciliter l’accès à l’emploi des jeunes peu qualifiés. Il permet de bénéficier d’une formation professionnelle adaptée et d’un accompagnement individualisé pour favoriser l’insertion professionnelle.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Pour être éligible au CUI-CAE, vous devez :
– Être âgé de 18 à 25 ans inclus au moment de la demande (sauf si vous êtes en CDD de 6 mois ou plus, en CDI ou en mission d’intérim d’au moins 3 mois) ;
– Être inscrit comme demandeur d’emploi depuis plus de 3 mois au moment de la demande ;
– Avoir un contrat de travail d’au moins 6 mois ;
– Ne pas bénéficier d’un congé parental d’éducation ;
– Ne pas avoir bénéficié du CUI-CAE dans les 12 derniers mois ;
– Ne pas être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 2 ou supérieur ;
– Ne pas avoir été titulaire du RSA dans les 12 derniers mois ;
– Ne pas avoir de revenus professionnels supérieurs au plafond du RSA ;
– Etre en situation de handicap ou avoir un proche en situation de handicap.

Comment postuler au CUI-CAE ?

Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) est un contrat de travail signé entre une personne sans emploi et une entreprise. Ce contrat est destiné à favoriser l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi. En effet, le CUI permet aux personnes sans emploi de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour trouver un emploi.

Pour bénéficier du CUI-CAE, il faut :

– Etre inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi ;
– Avoir plus de 26 ans et moins de 55 ans ;
– Ne pas percevoir d’allocation chômage ;
– Ne pas être titulaire d’un CDI ;
– Avoir un projet professionnel en accord avec l’entreprise ;
– Rester disponible pour participer aux actions de formation et d’accompagnement prévues dans le contrat.

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez postuler au CUI-CAE. Pour cela, vous pouvez vous adresser directement à une entreprise qui propose ce type de contrat ou passer par Pôle emploi.

Quels sont les avantages du CUI-CAE ?

Le CUI-CAE est un dispositif créé par le gouvernement français pour permettre aux personnes en recherche d’emploi de bénéficier d’une formation professionnelle qualifiante. Ce dispositif permet également aux entreprises de bénéficier d’une aide financière pour leur permettre de former leurs salariés.

Le CUI-CAE est accessible aux personnes de plus de 26 ans en recherche d’emploi et ayant un niveau de qualification inférieur à celui requis pour l’emploi qu’elles visent. Les personnes concernées doivent également être inscrites à Pôle emploi et avoir un projet professionnel motivé.

Les avantages du CUI-CAE pour les personnes en recherche d’emploi sont nombreux. En effet, ce dispositif permet aux personnes de bénéficier d’une formation professionnelle qualifiante qui leur permettra d’accéder à l’emploi qu’elles visent. De plus, le CUI-CAE permet aux personnes de bénéficier d’une aide financière pour leur permettre de suivre une formation professionnelle qualifiante. Enfin, le CUI-CAE permet aux personnes de bénéficier d’un accompagnement personnalisé tout au long de leur formation.

Conclusion

Pour être éligible au CUI-CAE, vous devez :
– Être âgé de 18 à 25 ans inclus au moment de la demande.
– Ne pas avoir été titulaire du RSA jeunes depuis plus de 6 mois au moment de la demande.
– Avoir un projet professionnel et une recherche active d’emploi ou de formation.
– Ne pas être titulaire d’un emploi à temps plein ou d’un CDD d’au moins 3 mois.
– Ne pas être titulaire d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.
– Ne pas être bénéficiaire d’un stage rémunéré de plus de 3 mois.
– Ne pas avoir bénéficié du CUI-CAE dans les 6 derniers mois.
– Ne pas avoir bénéficié du RSA jeunes dans les 3 derniers mois.
– Ne pas avoir bénéficié d’un autre dispositif d’aide au retour à l’emploi dans les 3 derniers mois (ex : Aide au retour à l’emploi des jeunes, Aide à la recherche d’emploi des demandeurs d’emploi de longue durée…).

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de Pôle emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *