Modèle de lettre : Demande d’autorisation d’absence

Sommaire
I. Présentation générale de la demande d’absence
II. Modèle de lettre à envoyer
III. Éléments à inclure dans votre lettre
IV. Étapes à suivre après l’envoi de la lettre

I. Présentation générale de la demande d’absence

La demande d’absence est une demande formelle que vous devez adresser à votre employeur si vous souhaitez vous absenter pour un motif légitime. Il peut s’agir d’un congé pour maladie, d’un congé parental, d’un congé sans solde ou d’un congé sabbatique. Votre employeur peut accepter ou refuser votre demande d’absence, mais il doit motiver sa décision.

Il est important de noter que vous devez adresser votre demande d’absence à votre employeur au moins 2 semaines avant le début de votre absence. Si vous souhaitez vous absenter pour un motif urgent, vous devez en informer votre employeur dès que possible.

Votre demande d’absence doit être rédigée de manière claire et concise. Vous devez indiquer le motif de votre absence, la date de début et de fin de votre absence, ainsi que les dates auxquelles vous serez disponible pour travailler. Si vous souhaitez joindre un document justificatif à votre demande, vous devez le mentionner dans votre demande.

Une fois que vous avez rédigé votre demande d’absence, vous devez la signer et la faire parvenir à votre employeur.

II. Modèle de lettre à envoyer

Il est important de savoir comment demander une autorisation d’absence auprès de son employeur. En effet, une demande d’absence doit respecter certaines règles afin d’être valable. La demande d’autorisation d’absence doit être écrite et doit comporter les informations suivantes :

– la date de la demande ;
– les dates de l’absence souhaitée ;
– la raison de l’absence (congés payés, congés sans solde, maladie, etc.) ;
– les coordonnées de l’employeur.

Il est également important de joindre à la demande d’absence tous les justificatifs nécessaires (attestation de maladie, justificatif de congés payés, etc.).

Voici un modèle de lettre de demande d’autorisation d’absence que vous pouvez adapter à votre situation :

Madame, Monsieur,

Je vous informe par la présente que je souhaite prendre (nombre de jours) de congés du (date de début de congés) au (date de fin de congés).

Je vous prie de bien vouloir m’accorder cette autorisation d’absence.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Votre nom

III. Éléments à inclure dans votre lettre

1. Prénom et nom : veillez à bien mentionner votre nom complet afin que votre employeur puisse vous identifier rapidement.

2. Dates de l’absence : indiquez clairement les dates auxquelles vous souhaitez prendre vos congés, en précisant le jour de début et de fin de votre absence.

3. Motif de l’absence : expliquez brièvement le motif de votre demande d’absence, par exemple, un congé parental, un décès dans la famille, une maladie ou des examens.

4. Contact en cas d’urgence : si vous devez absolument être joignable en cas d’urgence, pendant votre absence, n’oubliez pas de communiquer vos coordonnées à votre employeur.

IV. Étapes à suivre après l’envoi de la lettre

1) Prenez connaissance de la réponse de votre employeur. S’il refuse votre demande d’absence, vous pouvez discuter avec lui des solutions alternatives. Par exemple, vous pouvez demander à prendre vos congés à une autre période ou à travailler à distance pendant votre absence.

2) Si vous êtes d’accord avec la décision de votre employeur, préparez-vous à votre absence. Assurez-vous de bien comprendre les conséquences de votre absence, notamment en ce qui concerne votre travail et vos responsabilités.

3) Informez vos collègues et vos supérieurs de votre absence et de la manière dont vous comptez gérer votre travail en votre absence.

4) Préparez un plan de travail pour votre absence. Désignez une personne de confiance pour gérer votre travail en votre absence.

5) Assurez-vous que toutes les personnes concernées par votre absence sont bien informées.

6) Préparez votre retour au travail. Informez vos collègues et vos supérieurs de votre date de retour et de la manière dont vous comptez gérer votre travail à votre retour.

7) Si vous avez besoin de plus d’informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre employeur ou à vous renseigner auprès d’un conseiller en ressources humaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *